Pratiques d'affaires

Optimiser la gestion de la performance au travail: Les What’s up meetings

Lorsque l’on parle d’optimisation de performance ou gestion de la performance, plusieurs éléments nous viennent instinctivement à l’esprit. Des systèmes de gestion de la performance en passant par la fixation et la formulation des objectifs, la sélection des indicateurs, le déploiement stratégique jusqu’aux activités de formation de main-d’oeuvre, tout est mis en branle pour augmenter l’imputabilité et la productivité des employés au sein de l’organisation.

En sciences humaines, la discipline de la gestion des ressources humaines propose également plusieurs approches et théories permettant d’accroître les sources de motivation des employés, assurer l’attraction et la rétention du personnel dans l’entreprise et augmenter leur engagement.

Au cours des derniers jours, nous avons eu à discuter d’évaluation et de gestion de la performance avec un de nos clients. Il nous a  alors parlé de ses What’s up meetings qu’il avait instaurés récemment. Nous nous sommes alors interrogés à savoir si les gestionnaires d’aujourd’hui prenaient le temps d’appliquer ce type de bonnes pratiques. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous nous penchons sur les What’s up meetings.

Dans cet article, nous voulons démontrer l’importance pour un gestionnaire de tout simplement connaître ses employés. En effet, si en tant que gestionnaire nous nous concentrons sur la manière de transmettre clairement nos attentes envers les employés, il est tout aussi important de comprendre quels sont les besoins et les attentes des employés envers l’organisation. La contribution des employés au succès de l’entreprise ne saurait être effective et optimale si ceux-ci ne se contentent que de tout simplement se présenter au travail. Une connaissance mutuelle des attentes de l’autre est essentielle à la pérennité de la relation qui lie l’employé à l’organisation.

Au bureau comme à la maison

Afin d’illustrer notre argument, pensez à vos relations personnelles. Il va s’en dire que vous serez sans doute plus enclin à accorder du temps, de l’énergie et de la dévotion aux personnes qui ont su répondre à vos attentes, qu’à celles par qui vous vous êtes senti délaissé, ignoré ou malmené. De même, vous jugerez toujours moins sévèrement quelqu’un que vous connaissez qu’un parfait étranger. La confiance et l’empathie sont des caractéristiques qui ne sont pas exclusives aux relations personnelles, loin de là, elles peuvent selon nous être cultivées dans l’environnement professionnel afin de favoriser un climat de travail sain nécessaire à l’optimisation de la performance.

Connaissez-vous vos employés?

Dans cette optique de leadership positif, et en vue d’effectuer une meilleure gestion de la performance, nous vous proposons une pratique simple à instaurer dans votre organisation à l’instar de notre client: les What’s up meetings. Le but étant très simple, encourager la communication entre gestionnaires et employés sur une base régulière. En organisant des rencontres non structurées avec vos employés, vous aurez l’occasion d’en apprendre plus sur eux, leurs aspirations, leurs qualités personnelles, leurs besoins et sur ce qu’ils attendent de vous et de votre organisation.

D’autre part certaines informations pourraient vous offrir des pistes de solutions face à certaines difficultés rencontrées par un employé  en particulier. Il est indéniable que la vie personnelle peut influencer le rendement au travail. En tant que gestionnaire, il est de votre devoir, et dans votre intérêt, de remédier aux situations qui peuvent affecter la performance d’un employé. En discutant avec ceux-ci, vous serez en mesure d’identifier les éléments négatifs sur lesquels vous êtes en mesure d’intervenir.

Une bonne habitude à prendre

Nous proposons de tenir de telles rencontres sur une base mensuelle. Un entretien d’une quinzaine de minutes par personne est selon nous raisonnable. Évidemment, ce type d’interaction peut tout aussi bien se faire de façon informelle et plus fréquente. Cependant, l’objectif ici est de créer une habitude à laquelle il ne sera pas possible de se déroger. En effet, les interactions informelles risquent de se faire selon l’humeur du gestionnaire et d’être peut-être plus ciblées envers les personnes avec qui ils possèdent déjà des affinités. Les What’s up meetings eux, se doivent d’être une occasion pour tous de créer des liens avec le gestionnaire.

La prévention est la solution

Certains se demanderont si de telles rencontres ne risquent pas de constituer une perte de temps et donc une perte de productivité. Il est de notre avis que les gens ont un besoin inhérent d’extérioriser certains éléments de leur vie personnelle même au travail, si ce n’est pas à vous qu’ils en parlent, ce sera à un autre de leur collègue. Il est facile d’imaginer l’impact que peut avoir un employé qui fait part de ses frustrations professionnelles à ses collègues et il s’agit rarement d’une source de motivation pour les autres bien au contraire. Il vaut donc mieux prévenir que guérir.

Par où commencer?

Si vous vous demandez de quoi parler avec vos employés et bien voici quelques pistes pour commencer:

  • Certains de vos employés ont-ils des talents particuliers?
  • Quelles sont leurs activités préférées?
  • Pourquoi ont-ils choisi la profession qu’ils exercent?
  • Quels sont les endroits qu’ils ont visités?
  • Quelles sont les tâches qu’ils apprécient le plus au travail?
  • Ont-ils des animaux de compagnie?

Les possibilités sont vastes si vous vous intéressez réellement à ce qu’ils ont à vous dire. Faites cependant attention et gardez en tête qu’il est de votre devoir de respecter leur vie privée en tout temps et que vous devez agir de bonne foi. Également, assurez-vous que les informations que vous serez amenés à recueillir resteront confidentielles.

March 26, 2020
by 
Équipe Drouin RH
Infolettre
Restez au fait des bonnes pratiques d'affaires
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.